(dernière modification : )

FRA 3310

Automne 2019

Plan de la séance 3 : Bonheur d’occasion et l’argent

Introduction 

Construction de l’hypothèse

Sociogramme : « Ensemble flou, instable, conflictuel, aléatoire de représentations partielles, en interaction les unes avec les autres, gravitant autour d’un noyau lui-même conflictuel » (Claude Duchet), dans Claude Duchet et Isabelle Tournier, Dictionnaire universel des littératures, Paris, PUF, 1994, p. 3572

catégories de la représentation (Popovic)

« Dans toute société, quatre de ces ensembles de représentations sont essentiels : le premier concerne l’histoire et la structure de la société (représentations du passé, du présent et de l’avenir, représentations des institutions, des hiérarchies, des collectivités) ; le deuxième, la relation entre l’individu et le collectif global (représentations de l’individu, de sa vie, des rapports du privé et du public) ; le troisième, la vie érotique (représentations des corps, des affects, des sentiments, du sexe) ; le quatrième, le rapport avec la nature (représentations métaphysiques, religieuses ou non religieuses, etc.).

Hypothèse 

Le roman Bonheur d’occasion performe (c’est-à-dire non pas seulement montre, mais acte, réalise dans la fiction) la domination de l’argent sur l’ensemble de la représentation et donc généralise et radicalise l’hégémonie de l’économique dans l’imaginaire social des années 1940-1945 au Québec.

Méthodologie 

Repérage et classement

Incipit

Histoire et structure de la société / relation entre l’individu et le collectif

- les vêtements de Jean Lévesque (p. 18-19),

- le pourboire de Jean (p. 23)

- le repas de Rose-Anna (p. 123)

- le portrait de Boisvert par Alphonse (p. 321)

Représentations métaphysiques (rapport avec le religieux)

- le père d’Emmanuel (p. 133-134)

- la prière de Rose-Anna (p. 75-76)

Représentations du corps et de l’affect

- le chapitre XXIX (p. 341-357)

Analyse 

  1. Analyse interne de la mise en texte 

(comment opèrent dans le texte 1). une narrativité 2). une poéticité 3). des régimes cognitifs 4). une icônicité 5). une théâtralité)

  1. Éversion inductive (rapprochement, confrontation) avec les altérités langagières constitutives

(répertoires lexicaux, langages sociaux, discours, représentations, images éventuelles que le texte mobilise)

  1. Étude de la relation bidirectionnelle entre le texte à la partie de la sémiosis sociale considérée.

(mise en relation sur la base d’une narrativité, d’une poéticité, de régimes cognitifs, d’une icônicité et d’une théâtralité de l’argent dans une partie de l’imaginaire social contemporain du roman).

  1. Analyse de l’incipit

Pierre Popovic :

« Les incipit romanesques, définis de façon restreinte comme les premières phrases des romans et de façon large comme une séquence plus ou moins longue établissant les premières conditions de lisibilité interne de ce qui va suivre, sont l’un des objets proposés à cette critique de détail. Ouverture du texte, passage « où s’échangent monde parole, vivre et dire, nécessité et “liberté”, où le choix se décide, conjointement d’un ailleurs et d’un ici, et le profil d’un sens, dans le suspens des autres » [Claude Duchet, « Pour une socio-critique ou variations sur un incipit », Littérature, no 1, février 1971, p. 5-12, p. 9], entre-deux orienté « vers la réserve des possibles » [Ibid.] autant que vers l’élan donné par les premiers mots et leur ton, « seuil à double sens, tourné à la fois vers la parole du monde et vers la parole du texte » [Andrea Del Lungo, L’incipit romanesque, Texte traduit de l’italien, revu et augmenté par l’auteur, Paris, Seuil, 2003, p. 14] l’incipit se lit dans un aller-retour de « l’ensemble au fragment » [Claude Duchet, « Pour une socio-critique ou variations sur un incipit », art. cit., p. 10].

Pierre Michon : « infime et décisif putsch dans le parlement intérieur [de l’écrivain], Trois auteurs, Lagrasse, Verdier, 1997.

  1. Analyse de la mise en texte

Lecture du texte de l’incipit

  1. Éversion vers la sémiosis sociale

krach boursier de 1929 aux États-Unis,

chômage, pauvreté,

reprise économique en partie due à l’industrie de guerre suppose une réorganisation qui amorce la Révolution tranquille

L’imaginaire social est tiraillé par des oppositions entre la modernisation économique (sur le modèle américain qui s’impose) et une résistance à cette modernisation, (gouvernement de Maurice Duplessis)

Répertoires lexicaux : de « être né pour un petit pain » à « maître chez nous »

Exemple : la chanson « Ça va venir » de La Bolduc (1930)

https://www.youtube.com/watch?v=6dI-DdTZJyo

  1. Relation bi-directionnelle entre le texte et la sémiosis sociale

écart dans la narrativité

  1. Lectures des autres extraits

  1. Histoire et structure de la société / relation entre l’individu et le collectif

- le portrait de Jean Lévesque (p. 18-19)

Poéticité de la synecdoque qui débouche sur une théâtralité de la consommation, iconicité de l’objet de prix

Régime cognitif de l’économie

Narrativité du monde divisé entre pauvres et riches

- le pourboire de Jean (p. 23)

Narrativité du pouvoir appuyée par une poéticité où la synecdoque de la « pièce » devient l’iconicité de ce pouvoir, dans une théâtralité de la séduction comme démonstration de force.

- le repas de Rose-Anna (p. 123)

Ajout à la narrativité de la pauvreté 

Confirmation de la cohérence de la poéticité qui fonctionne, par la synecdoque, sur le principe de l’association 

- le portrait de Boisvert par Alphonse (p. 321)

Théâtralité satirique grâce à une poéticité fondée sur l’antonomase « un petit Rockefeller » (nom propre employé comme nom commun)

Figure modalisée : « un petit Rockefeller » dans un oxymore qui produit une contradiction dans les termes.

La poéticité débouche sur une théâtralité au service d’une narrativité dont l’aspect satirique constitue une critique du régime cognitif qui tend à s’imposer.

Éversion vers l’imaginaire social

Le roman partage avec l’imaginaire social des répertoires lexicaux (qu’il reproduit ou pas mais qui sont immédiatement reconnaissables)

Relation bi-directionnelle entre le texte et la sémiosis sociale

  1. Représentations métaphysiques (rapport avec le religieux)

- le père d’Emmanuel (p. 133-134)

- la prière de Rose-Anna (p. 75-76)

Éversion vers l’imaginaire social

Le roman fait écho aux discours qui dans les années 40 critiquent la religion (notamment dans des groupes de catholiques de gauche comme celui de la revue La Relève, donc souvent de l’intérieur du catholicisme)

Il reprend, dans sa narrativité et sa poéticité propre, des discours de contestation alors en circulation : l’Église est trop riche, trop puissante, elle cède le spirituel au matériel, elle est hypocrite, elle n’offre que des consolations compensatoires et illusoires à la misère.

Relation bi-directionnelle entre le texte et l’imaginaire social

L’écart du texte tient dans la théâtralité de l’excès

Le roman met en scène le remplacement de la vision religieuse du monde par une vision économique.

Il construit aussi un monde matérialiste où la transcendance a disparu.

  1. Représentations du corps et de l’affect

- le chapitre XXIX (p. 341-357)

- perversion de la théâtralité de la demande en mariage telle que la popularisent les conventions sociales, la religion et les romans d’amour.

simulacre « Et cette joie de se dire : « Nous sortons de l’église ensemble ; nous avons l’air de vrais amoureux » (p. 341) : le présupposé qu’ils ne le sont pas est inscrit dans l’énoncé ; « Et ce n’était pas tout à fait de la comédie » ; « Et ce n’était pas tout à fait un mensonge » (p. 352)

arrière-pensée : la chanson Bitter Sweet (p. 342)

désaccord : «Tu me suis pas » (p. 343)

précipitation : « on arrangerait tout pour mercredi, peut-être mardi » (p. 355)

limite : « il n’y aurait plus d’extase, plus d’abîmes dans sa vie, rien qu’une route plane, tranquille où, s’y voyant sauvée, elle ne s’étonnait plus de se trouver engagée » (p. 357)

obscurité « Il faisait très sombre, très noir tout autour de leurs visages rapprochés. Il ne voyait pas ses yeux et, ne voyant pas ses yeux, il craignait de se retrouver seul et la serrait fort entre ses bras. Elle savait qu’il ne voyait plus ses yeux. Elle en était presque contente, car il lui sembla qu’elle-même n’aurait pu supporter alors son propre regard » (p. 356)

effort « Elle avait peur et en même temps elle sentait qu’elle touchait à son but par la seule force de sa volonté » (p. 353)

calcul : « […] le projet qu’elle avait mûri la veille » (p. 346| ; « […] elle lui donna sa bouche d’un mouvement froid et décidé » (p.

inversion des rôles socio-sexuels : « Il était si secoué par sa soudaine décision, si émerveillé, qu’il oubliait que c’était Florentine qui l’avait mené sur cette pente » (p. 354)

importance ici du mot « pentes »

Narrativité du compromis, de l’accommodement par défaut, de l’occasion

L’argent dans la scène :

Échos à la fin du roman :

Éversion vers la sémiosis sociale

Relation bi-directionnelle entre le texte et la sémiosis sociale