(dernière modification : )

Intersigne

Lien mystérieux que l’imagination se plaît à établir entre deux faits qui se produisent au mieme moment, souvent à de grandes distances l’un de l’autre, et dont l’un est considéré comme le pronostic de l’autre; ainsi le portrait d’une personne aimée se détache de la muraille, et l’on apprend qu’au même moment cette personne est mortel c’est une autre forme de la seconde vue. (Vue, no. 12)

À partir de la notice d’Élizabeth:

L’intersigne correspond à un lien mystérieux qui peut être établi entre deux événements. Il peut également indiquer un événement à venir, comme un présage. Dans «Le Retour et ses discours? Une ethnocritique des intersignes», Jean-Marie Privat propose la définition suivante:

Les «intersignes» sont, en ethnographie, des signes concrets annonciateurs d’événements (souvent dramatiques) à venir (un chien qui hurle dans la nuit est codé comme l’annonce d’une mort prochaine dans le voisinage).

(p. 221)