La position de la littérature savante

par Louis-Olivier Brassard
Ce texte a dégagé certains rapports entre la philosophie et la littérature chez Beauvoir tels que les commentateurs l’ont établi avant lui.

L’écriture beauvoirienne, caractérisée par une accentuation du soi et de l’intime, procède d’une phénoménologie au « je » témoignant d’une expérience singulière en tant que femme – devenue célèbre, et en quelque sorte « immortelle » – permettant à la littérature de justifier sa propre existence. Cette écriture du singulier permet, par sa visée publique et intemporelle, le passage vers l’universel.

Le présent travail ne s’éloigne pas, en ce sens, de ce que la littérature savante a montré sur Beauvoir (en raison, notamment, de la bête concision imposée par le contexte scolaire). Le lecteur intéressé pourra se tourner vers les références mentionnées dans la bibliographie, ou encore vers les milliers d’autres que le web et les bibliothèques lui fourniront.