(dernière modification : )

Interrogation indirecte

Les propositions d’interrogation indirecte en entier assument la fonction C.O.D. (ou, dans quelques cas rares, C.O.I.) du verbe de la principale.

Je demande ==comment vous avez fait ce travail==.

«comment vous avez fait ce travail» est C.O.D. du verbe «demande». C’est toute la proposition qui assume la fonction C.O.D. du verbe «demande».


Pour parvenir à trouver plus facilement la fonction d’une proposition, on peut la remplacer par un pronom.

Je demande ==cela==.

Interrogation indirecte totale

Réponses posisbles: «oui», «non», «peut-être» (et leurs variantes). Dans ces cas, la liaison entre la principale et la subordonnée se fait à l’aide de la conjonction de subordination «si».

L’étudiant se demande ==si l’examen sera difficile==.

Interrogation indirecte partielle

Dans ce cas, la liaison s’effectue au moyen des mots interrogatifs que nous connaissons:

Devant les pronoms interrogatifs «que» (en fonction C.O.D.) et «qui» (inanimé en fonction sujet), il faut ajouter le pronom démosntratif «ce».

Je me demande ce que vous lui avez dit.

(et non «qu’est-ce que»)