(dernière modification : )

Proposition indépendante juxtaposée

Des propositions de ce type sont séparées par une virgule, un point-virgule ou le deux-points. Le rapport entre les propositions reste égal; aucune ne dépend de l’autre. Le lien logique qui unit les propositions n’est pas précisé; il reste sous-entendu. Il s’agit de la parataxe (absence de mot marqueurs de relation: il n’y a ni conjonction de coordination ni adverbe de liaison).

Exemples:

L’occasion est belle, il nous la faut chérir. (Corneille)

Rien ne sert de courir; il faut partir à point. (La Fontaine)