(dernière modification : )

Subordonnée corrélative

Définition

La subordonnée corrélative est une subordonnée qui est enchâssée dans un groupe de la phrase à l’aide du subordonnant que, en lien avec un adverbe corrélatif de degré. (Suzanne-G. Chartrand, Denis Aubin, Raymond Blain, Claude Simard, Grammaire pédagogique du français d’aujourd’hui, Boucherville, Graficor, 1999, p. 259.)

Les propositions subordonnées corrélatives peuvent être de type comparatif ou consécutif.

Fonction

La proposition corrélative consécutive assume la fonction C.C. de conséquence d’un verbe.

La proposition corrélative comparative, si elle est enchâssée dans un groupe adjectival, assume la fonction complément de l’adjectif ou C.C. de comparaison d’un verbe, et ce, toujours avec le terme corrélatif.

Exemples

Exemples de corrélatives comparatives

Ce travail est plus facile ==que nous l’avions imaginé==.

«que nous l’avions imaginé»: corrélative comparative, complément de l’adjectif «facile» ou C.C. de comparaison de «est».


La situation n’est pas aussi alarmante ==que nous l’avions craint==.

«que nous l’avions craint»: corrélative comparative, complément de l’adjectif «alarmante» ou C.C. de comparaison de «est»

Exemples de corrélatives consécutives

Ils ont tellement travaillé ==qu’ils pourront prendre des vacances plus tôt==.

«qu’ils pourront prendre des vacances plus tôt» est une corrélative consécutive, C.C. de conséquence articulé de «ont travaillé».