(dernière modification : )
BROUILLON

Leçon 5

Conjonction de coordination

Définition: la conjonction de coordination est un mot invariable qui sert à joindre des phrases, des propositions ou des mots. Elle sert de pivot (de vis), en quelque sorte. Il faut noter que les éléments (phrases, propositions ou mots) qu’elle met ainsi en relation sont généralement de même nature et de même fonction. Nous y reviendrons sous peu.

Liste des principales conjonctions de coordination:

(Vous ne serez pas interrogés sur des conjonctions de coordination qui ne sont pas dans cette liste.)

La fameuse formule mnémotechnique «Mais où est donc Ornicar?» (parfois Carnior) pose toutefois problème, puisqu’elle incite à confondre le «ou» conjonction de coordination (sans accent) et le «où» pronom relatif (leçon 9). De plus, elle crée une ambiguïté entre le «et» ([e]) et le «est» ([ℇ]). Malgré ces mises en garde, cette formule peut aider à retenir les principales conjonctions de coordination.

La conjonction de coordination possède une petite teneur sémantique, qui indique le lien logique qu’elle permet d’établir entre les éléments qu’elle unit.

Fonction de la conjonction de coordination

Une conjonction de coordination a pour fonction de ==coordonner des éléments de même nature et de même fonction==. On doit alors préciser la nature des termes coordonnés ainsi que leur fonction. Si la conjonction de coordination unit deux phrases ou deux propositions, il suffit de l’indiquer en précisant le lien logique ainsi établi.

Exemples:

Gaston ==et== Paul sont sortis de la classe en même temps.


Cet automne, nous avons cueilli des pommes juteuses ==mais== acides.


Vous ne considérez cet homme ==ni== comme un ingrat ==ni== comme un égoïste.


Je respecte cet employé, car je le sais honnête et rigoureux.

«car»:

«et»:

Les prépositions

La préposition est un mot invariable qui sert à introduire un mot ou un groupe de mots. Il ne faut pas confondre la préposition et la conjonction. Il ne s’agit pas d’apprendre par cœur les listes de prépositions et de locutions prépositives. Mais il faut les connaître assez bien pour pouvoir les repérer dans un texte.

Liste des principales prépositions:

Liste des principales locutions prépositives:

Note: ne pas oublier les déterminants contractés, qui contiennent des prépositions (au, aux, du, des), puisqu’ils sont la contraction d’une préposition et d’un déterminant défini: «a + le», «à + les», «de + le», «de + les». Rappel: ne pas confondre avec un déterminant partitif ou déterminant indéfini pluriel (voir leçon 4).

Exemples pour une petite révision: «Vous revenez du cinéma.» = «Vous revenez de ce cinéma.» Il y a bien une préposition. Ce n’est pas comme dans: «Vous buvez du café.» «Vous buvez votre café.» Il n’y a pas de préposition.

Note: attention aux locutions prépositives: elles sont constituées d’au moins deux mots. Mais on doit les considérer comme formant un tout (donc une seule préposition). Il ne faut pas découper la locution prépositive. On peut répondre «préposition»; on n’est pas obligé d’écrire «locution prépositive». L’important est de comprendre que la locution prépositive est formée de plus d’un mot.


Exemples:

==Grâce à== ses aveux, Miranda put mieux comprendre le comportement de Casimir.

(«Grâce àses aveux»: 1 seul groupe prépositionnel, fonction: C.C. de cause de «put comprendre».)


==Au risque de== lui déplaire, Miranda décida d’attendre un peu.

(«Au risque delui déplaire»: 1 seul groupe prépositionnel, fonction: C.C. de condition (ou but à éviter) de «décida».) «Au risque de» forme une seule préposition.

La préposition comporte généralement une teneur sémantique, mais pas toujours. On remarque que le sens d’une préposition peut différer selon son emploi dans une phrase ou selon le contexte. Voici des exemples de quelques sens possibles des prépositions (mais on ne doit pas donner cette précision; on ne doit pas apprendre ces catégories, qui sont données pour aider à comprendre). Ces catégories sémantiques peuvent aider à trouver certains C.C. et à les préciser. Or, ce n’est pas systématique. Cette indication pourrait aider, comme elle pourrait nuire.

Par exemple: la préposition «sur», qui indique le lieu. On aurait tendance à voir un groupe prépositionnel introduit par «sur» comme un C.C. de lieu, mais il faut se méfier. Si un mot (ou un groupe de mots) ne s’articule pas autour d’un verbe, il ne peut pas être C.C.

Exemples pour réviser:

Vous vous êtes assis sur une pierre pour attendre les autres.

«sur une pierre»: C.C. de lieu de «vous êtes assis», car il s’agit bien du verbe «s’asseoir» au passé composé.


Assis sur une pierre, vous avez attendu les autres.

«sur une pierre»: Complément de l’adjectif (participe passé) «assis», tout simplement, parce que «assis» est employé seul; il agit comme un adjectif.

Pendant ce temps, vous avez contemplé la vue sur le fleuve.

«sur le fleuve»: Complément du nom «vue», car il complète simplement le nom «vue». Il n’est pas C.C. de lieu, car ce n’est pas l’équivalent de «vous avez contemplé sur le fleuve la vueni «sur le fleuve, vous avez contemplé la vue».

Sens de quelques prépositions:

Groupe prepositionnel

La préposition introduit toujours un mot ou groupe de mots pour former ce qu’on appelle un groupe prépositionnel. Évidemment, dans ce groupe prépositionnel, il faut repérer le mot noyau, c’est-à-dire le mot qui assume la fonction du groupe prépositionnel (car la preposition a comme rôle d’introduire, puis de former un groupe prépositionnel, groupe qui assumera alors une fonction: celle du G.P. évidemment).

Le noyau est souvent un nom.

Dans cette contrée, la neige tombe en abondance.

(«Dans cette contrée»: C.C. de lieu de «tomber» / «en abondance»: C.C. de manière de «tombe»)

Parfois, le mot noyau est parfois un infinitif.

Préparez-vous à rester là toute la nuit.

« à rester là »: C.O.I. de «Préparez-vous»

Le mot noyau peut aussi être, dans certains cas, un pronom.

Parmi eux, plusieurs pleuraient, affaiblis et apeurés.

« Parmi eux »: C.C. de lieu (conceptuel » de « pleuraient »

Le mot noyau, dasn quelques cas précis, est un adjectif.

On trouvait difficilement là quelque chose d’édifiant.

«d’édifiant»: épithète détachée de «quelque chose»

Il peut arriver que le mot noyau soit un adverbe.

Les secours les sortirent enfin de là, ce matin.

«de là»: C.C> de lieu de «sortirent»

Le gérondif peut aussi faire l’objet du noyau prépositionnel («en sortant du métro…»).

Note: Afin de ne pas confondre le groupe prépositionnel et certains types de propositions, le groupe prépositionnel ne contient pas de verbe conjugué, le mot noyau étant un nom, un pronom, un infinitif (verbe non conjugué), ou dans quelques cas rares, un adverbe ou un adjectif, ou même un gérondif (participe présent). ==Le noyau du groupe prépositionnel n’est jamais un verbe conjugué.==

Fonctions que peut assumer un groupe prépositionnel:

Trois citations en guise d’exemples pour l’analyse

Rappels importants

Ne pas confondre le complément circonstanciel et le complément de l’adjectif. Le complément circonstanciel s’articule autour d’un verbe.

Ne pas confondre la préposition «en» et le pronom personnel «en». La préposition introduit un mot ou n groupe de mots: «ils iront ==en Europe== l’année prochaine», «il accomplit sont travail ==en trois heures==». Le pronom remplace un nom (ou un groupe grammatical).

Ne pas confondre les déterminants et les pronoms.

déterminants (quantificatifs ou identifiants)pronoms indéfinis
Aucun étudiant n’est parti plus tôt.Aucun n’est parti plus tôt.
J’ai compris certains mots.J’en ai compris certains.
Tout travail doit être remis demain.Tout doit être remis demain.
Tel endroit mérite d’être visité.Tel est pris qui croyait prendre.

Attention à la distinction entre déterminant indéfini, déterminant partitif et déterminant contracté:

Vous avez suivi des cours à l’université.

Déterminant indéfini («un cours à l’université»).

Le chef a fait cuire des pâtes.

Déterminant partitif (quantité indéterminée)

Le chef a fait cuire ces pâtes.

(il n’y a pas de préposition)

Sandra a mangé de la crème glacée.

«de la crème glacée»: C.O.D.

Alexis a bu du café.

Alexis a bu son café.