(dernière modification : )
BROUILLON

Leçon 7

La phrase

La phrase se définit, en grammaire traditionnelle, par ses délimitations : elle commence par une majuscule et se termine par un point, parfois un point d’exclamation ou un point d’interrogation (ou le deux-points, marquant le début d’une citation). C’est la définition traditionnelle que nous adopterons dans ce cours. Elle forme généralement une unité de sens et possède son autonomie. En nouvelle grammaire, cette conception de la phrase correspond à la phrase graphique.

La proposition

Il s’agit d’un segment de phrase articulé autour d’un verbe conjugué.

Il existe aussi des phrases nominales ou adverbiales (parfois appelées «phrases réduites»).

Quelle belle journée!

Défense de passer.

Attention!

Sortes de propositions

Notons que les incises et les incidentes sont considérées comme des propositions indépendantes juxtaposées.

Incises:

dit-il, fit-il, pensai-je, répondit-il avec maladresse, demanda-t-il, etc.

Incidentes:

à Dieu ne plaise!, avouons-le, disons-le, souhaitons-le, t’en souvient-il?, soit dit entre nous, on le devine, je pense, etc.

Deux formes de phrase

(Ne pas confondre avec le type de phrase.)

Quatre types de phrases

L’interogation

L’interrogation directe

Les propositions subordonnées complétives d‘interrogation indirecte

La proposition d’interrogation indirecte en entier assume la fonction C.O.D. (ou, dans quelques cas rares, C.O.I.) du verbe de la principale.

L’interrogation indirecte, comme l’interrogation directe, peut être totale ou partielle.

Interrogation indirecte totale

Réponses possibles: «Oui», «non», «peut-être» (et leurs variantes). Dans ces cas, la liaison entre la princinpale et la subordonnée se fait à l‘aide de la conjonction de subordination «si».

Interrogation indirecte partielle

Je me demande ==ce que== vous lui avez dit.

(et non «qu’est-ce qui»)

Je me demande ==ce qui== le préoccupe.

(et non «qu’est-ce qui»)

Adverbe

Adverebe: mot invariable dont la fonction est, dans la plupart des cas, de modifier un autre mot.

Locution adverbiale

Il s’agit d’un adverbe constitué de plusieurs mots. Les locutions adverbiales sont devenues des expressions figées, invariables.

Fonction des adverbes

La fonction de la plupart des adverbes est de modifier un autre mot dont la nature est souvent un verbe, un autre adverbe, un adjectif, une préposition, un pronom, un déterminant ou une conjonction. Il faut toujours préciser la nature du mot qui est modifié par l’adverbe. Toutefois, pour les adverbes de liaison, d’opinion et de négation, la fonction diffère.