(dernière modification : )

Leçon 9

Phrases complexes par coordination

Fonctions des pronoms relatifs

Pronom relatif «qui»

Pronom relatif «que»


Conseil pratique: Pour vérifier la fonction d’un pronom relatif, on peut le remplacer par l’antécédent. Si le pronom relatif n’a pas d’antécédent, on peut le remplacer par «quelqu’un» ou «quelque chose», parfois «cela», selon le contexte. La fonction ressort plus aisément avec cette manipulation. Ce n’est pas une méthode infaillible, mais elle aide dans la plupart des cas.


Pronom relatif «quoi»

Pronom relatif «dont»

Pronom relatif «où»

Pronom relatif «quiconque»

Utilisé dans une proposition subordonnée relative sans antécédent. Il peut assumet la fonction sujet.

Pronom relatif de forme composée «lequel»

Les propositions subordonnées relatives

Déterminatives (ou restrictives)

Les relatives déterminatives renseignent l’extension (portée, étendue) du terme qu’elles modifient (c’est-à-dire l’antécédent du pronom relatif) et sont essentielles pour la cohérence de la phrase.

Explicatives

Les relatives explicatives ajoutent simplement une indication, une précision, une information, une explication, mais ne sont pas nécessaires pour connaître l’antécédent. Elles ne changent pas la portée de l’antécédent (elle agit donc comme épithète détachée).

Antécédent du pronom relatif

Le plus souvent, il s’agit d’un nom, parfois d’un pronom (personnel ou démonstratif, parfois indéfini) ou, rarement, d’un adverbe ou d’un adjectif.

La proposition principale se trouve souvent coupée.

L’antécédent fait toujours partie de la proposition principale; il ne fait donc pas partie de la relative.

L’antécédent peut être:

Subordonnée relative avec antécédent

On doit préciser la déterminative de l’antécédent ou l’explicative de l’antécédent. (On n’a pas à dire la fonction épithète, mais la plupart des grammairiens affirment que les subordonnées relatives déterminatives assument la fonction épithète de l’antécédent.)

Miranda a choisi le train ==qui partait le plus tôt==.

«qui partait le plus tôt»: subordonnée relative déterminative de «train» (épithète de «train»).


L’antécédent ne fait jamais partie de la relative.

Propositions subordonnées relatives sans antécédent

La relative sans antécédent peut assumer plusieurs fonctions du nom ou du pronom.

Fonctions:


Important: Ne pas confondre la fonction de la proposition subordonnée relative sans antécédent et la fonction du pronom relatif. La fonction du pronom relatif se détermine par rapport à un mot faisant partie de la proposition subordonnée relative. Au contraire, la fonction de la proposition subordonnée relative sans antécédent se détermine par rapport à un mot faisant partie de la principale.

Exemples de ces deux démarches à ne pas confondre:

==Quoi== que disent les gens, suivez votre chemin.

==Quiconque== travaille ardemment récoltera les fruits de son labeur.


Cas particulier des présentatifs (Leçon 4): il serait possible, étymologiquement, de considérer que le présentatif forme une proposition principale dont dépendrait uen subordonnée relative, mais nous limiterons l’analyse en le considérant comme un simple présentatif (expression de mise en relief).

C’est son amie que tu as rencontrée.

C’est une proposition indépendante. (On ne décortique pas le présentatif. On le prend comme une simple expression servant à mettre un élément en relief; ici, il s’agit de la mise en relief du C.O.D. de «as rencontrée».)

Exemples qui contiennent des présentatifs

C’est dans cette maison qu’il est né.


Il y a cinq ans que vous aviez fait ce voyage.