Seances


FRA2264 – Dramaturgie québécoise – hiver 2020

Notes du cours La dramaturgie québécoise donné par Jean-Marc Larrue à l’Université de Montréal à l’hiver 2020.

Objectifs

Le cours porte sur le théâtre du « Long Siècle » (1880 à aujourd’hui) au Québec avec une insistance marquée sur l’extrême contemporain, c’est-à-dire sur les jeunes dramaturges québécois actuels (2000 à aujourd’hui). Le cours débute par un tableau d’ensemble de la dramaturgie francophone du Québec, de l’émergence du théâtre professionnel (vers 1880) jusqu’à la fin du XXe siècle. Le théâtre de cette période a connu de profonds bouleversements qui expliquent, pour une bonne part, la vitalité, l’originalité et la diversité de la production dramaturgique d’ici. Il se poursuit avec l'étude des pratiques théâtrales des deux dernières décennies (2000-2019).

Si le cours est organisé autour de ces deux axes – la période 1880-2000 et la période actuelle (2000-2020) –, c’est qu’on sent, depuis la première moitié des années 2000, une transformation radicale de l’écriture et du statut de l’auteur et de l’autrice au sein de l’institution théâtrale. On note aussi que cette transformation coïncide avec un autre phénomène marquant: la naturalisation des technologies numériques de reproduction du son et de l’image sur scène et l’hybridation des pratiques. Cette coïncidence soulève de nombreuses questions que nous aborderons au fil du cours selon une approche intermédiale.

Le premier axe (1880-2000) est plus historique, il permettra de dégager de larges tendances, en lien ou non avec la conjoncture internationale, et inclura les définitions conceptuelles qui prépareront au deuxième axe. Celui-ci sera consacré aux dramaturges qui, pour la plupart, ont aujourd’hui dans la trentaine ou la jeune quarantaine.

Deux spectacles et des rencontres sont au programme du cours (billets achetés collectivement).

évaluations

  • Dossier dramaturgique / travail d’analyse : 40%
  • Contrôles de lecture aléatoires : 24% (6 contrôles à 4% chacun)
  • Examen intrasemestriel : 16%
  • Examen final : 20%

Calendrier

SéanceDateContenu
00.2020-01-09Présentation générale
01.2020-01-16Fondements institutionnels et pré-modernité
02.2020-01-23De la prémodernité à la modernite : la grande scission
03.2020-01-30De la prémodernité à la modernité : la grande scission (suite)
04.2020-02-06La modernité théâtrale au québec et la tradition populaire
05.2020-02-13Théâtre québécois et création collective
06.2020-02-20Théâtre québécois et création collective (suite)
2020-02-27Examen intrasemestriel
07.2020-03-12Postmodernité théâtrale
08.2020-03-19L’extrême contemporain : la dramaturgie des « trentenaires » (partie 1)
2020-03-26Pas de cours
09.2020-04-02L’extrême-contemporain : pratiques infiltratives et immersives
10.2020-04-09L’extrême contemporain : l’avènement des autrices
2020-04-Examen final

Textes étudiés

  • Papineau (Louis Fréchette) – 1880
  • Rancune (Joséphine Marchand/Dandurand) – 1888
  • BURLESQUE (extraits) – 1900-1930
  • Aurore (Henri Rollin et Léon Petitjean) (extrait) – 1921
  • Cocktail (Yvette O. Mercier-Gouin) – 1935
  • Tit-Coq (Gratien Gélinas) – 1948
  • Le Marcheur (Yves Thériault) – 1950
  • T’es pas tannée Jeanne d’Arc ? (GCO - création collective) (extraits) – 1969
  • À toi, pour toujours, ta Marie-Lou (Michel Tremblay) – 1971
  • M.I.L.F. (Marjolaine Beauchamp) – 2018
  • Cabaret neiges noires (Dominic Champagne, Jean Frédéric Messier, Pascale Rafie) (extraits) – 1992
  • Rouge Gueule (Étienne Lepage) – 2009
  • Yukonstyle (Sarah Berthiaume) – 2013
  • J’accuse (Annick Lefebvre) – 2015
  • Le tambour du temps (Dave Jenniss) – 2014

Licence

Le contenu de ce dépôt est sous licence CC-BY-SA 4.0 sauf lorsque mentionné autrement.