(dernière modification : )

L’enseignement actuel de la littérature au cégep

En 1993, des enseignants mettaient au programme des œuvres qui ne correspondraient pas nécessairement aux attentes (livres de croissance personnelle, leur propre recueil de poésie…). La réforme cherche à opérer un recentrement, à instaurer un programme un peu plus serré.

On instaure l’approche par compétences (et non par connaissances).

En département réunion, on décide du découpage du corpus. (ex. mettre des œuvres de littérature étrangère en français 104)

Entonnoir: Critères du ministère > département > professeur > classe. Objectifs et finalités des disciplines.

Cadre conceptuel d’approche par objectifs adopté en 1994.

Compétences intellectuelles, correction linguistique.

Courants littéraires: comme toile de fond de ces apprentissages.

1998:

2009:

1998: les précisions sur les corpus apparaissent dans les intentions éducatives de la discipline «Français»

  1. quantité: minimum de 8 œuvres
  2. marquantes pour la littérature d’expression française
  3. époques différentes
  4. appartenant aux 4 principaux genres
  5. place équilibrée de la littérature québécoise
  6. un certain nombre d’œuvres additionnelles peuvent être des traductions

2009 intentions éducatives:

Au cégep les évaluations sont très barométrées, très balisées. On évalue la capacité à suivre une forme (ex. la dissertation argumentative).

Programme du français 101

Reconnaissance stylistique

Identifier le propos, puis passer aux éléments de style.

Faire ressortir les constantes.

Écrit seulement, pas de production orale.

Rédiger un plan.

Rédiger une analyse littéraire.

Verbes:

Programme du français 102

Compétence: expliquer des représentations du monde (suppose l’acquisition de connaissances contextuelles).

Verbes:

Programme du français 103

Compétence: apprécier (suppose la comparaison).

Verbes:

Programme du français 104

Axé sur la communication, s’adapter aux différents contextes de communication.


Taxonomie de bloom: